Description du projet

Benjamin Beco LaBulle workplace

Interview

Benjamin Coudol, 27 ans

Le graff m’a ouvert de nouveaux horizons artistiques

J’ai d’abord commencé par des études de comptabilité, qui ne m’ont pas vraiment plues, trop rigides et enfermantes pour moi. Je peins depuis ma petite enfance sans imaginer en faire un métier. Le graff a été révélateur, il m’a permis de rencontrer des artistes géniaux qui m’ont inspirés et convaincus que la pratique artistique était belle et bien ma voie.

Cela m’a conduit à L’École supérieure des Beaux-Arts de Toulouse, cursus que j’ai complété par un Diplôme national supérieur d’expression plastique.

J’ai découvert le travail de la matière en créant des sculptures en metal, en bois, tout en continuant la peinture.

J’aime créer, transformer, rénover des espaces en apportant ma dimension artistique. Aussi, je réalise aujourd’hui des chantiers de rénovation et d’embellissement et j’adore ça !

Deux artistes qui t’ont inspirés et marqués ?

  • Kazimir Malevitch sans hésitation, un peintre russe du début du 20e siècle, un des premiers artistes abstraits que j’admire pour son travail sur les formes, les couleurs et la matière.
  • et le second ? Robert Filiou !
Vous avez un projet ? parlons-en !
Mobile :  +33 7 82 96 09 44‬